Comment ouvrir un camping ?

Ouvrir un camping est intéressant dans la mesure où la rentabilité est bien au rendez-vous. En effet, ce domaine est redynamisé et la clientèle connait une montée en gamme. Si vous vous souhaitez vous lancer dans l’ouverture d’un camping, cet article vous est dédié. Retrouvez comment ouvrir un camping, plus d’autres conseils utiles.

Les étapes pour ouvrir un camping

La première étape pour lancer votre projet est de trouver l’emplacement idéal pour ouvrir votre camping. Vous devez avoir en tête que le choix de l’emplacement a une incidence directe sur la rentabilité de votre projet. Si vus souhaitez par exemple ouvrir votre camping en France, les meilleurs emplacements se trouvent en Littoral Atlantique et Basse-Normandie, là où le marché est croissant. Quelle expérience de vacances souhaitez-vous offrir à vos clients ? Vous devez répondre à cette question pour bien choisir le lieu où vous allez ouvrir votre camping. Libre à vous de choisir entre camping en bord de mer, camping en montagne, camping en forêt, etc. Il est préférable de choisir un endroit où l’ensoleillement est important, c’est le cas du sud de la France par exemple. Ainsi, peu importe la période de l’année, votre camping sera toujours fréquenté. Vus pouvez aussi privilégier le camping en périphérie des villes, il intéresse beaucoup de clients : des gens qui souhaitent se dépayser et se déstresser le temps d’un week-end ou d’une seule nuit. Privilégiez également un endroit accessible et localisé à côté des sites et attractions touristiques ou lieux célèbres. Plus votre camping se trouvera à proximité de commerces et lieux d’activité, plus il séduira.
La prochaine étape consiste à décider du type de camping que vous voulez exploiter. En tout, vous avez deux choix et le nombre d’emplacements dépendra de ce que vous décidez. Le premier choix est le Camping déclaré vous proposant 6 emplacements au maximum. Il vous permet d’accueillir jusqu’à 20 individus et pas plus. Ou bien vous optez pour le camping aménagé qui vous permettra de disposer de plus de 6 emplacements. Libre à vous de choisir tant que vous respecter toutes les réglementations relatives. Un conseil : il est toujours conseillé de démarrer petit et développer progressivement votre business. Si vous recherchez quelque chose de simple, le camping aménagé est parfait, il requiert une simple déclaration auprès de la mairie de la zone exploitée. Ensuite, il suffit de disposer une douche, une toilette et des sources d’eau potable. Pour un camping aménagé, vous aurez besoin d’un permis d’aménagement d’une validité de trois ans. Ce choix requiert aussi un certificat de conformité des travaux lorsque vous aurez terminé tous les travaux d’aménagement nécessaires. Notez que pour bien respecter les normes, il faut faire intervenir un architecte. Ce qui représente un coût considérable. De toutes les façons, vous devez toujours prévoir un gros investissement initial pour votre projet d’ouvrir un camping.
Choisissez ensuite la bonne structure juridique pour votre camping. Trois cas de figures possibles :
• Si vous avez des associés : créez une SAS ou une SARL
• Si vous êtes seul sur le projet : créez une SASU ou un EURL
• Si vous exploitez le camping avec votre conjoint : créez un SAS ou un SARL, notez cependant que seule la SARL est favorable pour votre conjoint sachant que cette structure lui garantit une protection en tant que conjoint collaborateur.

Conseils pour ouvrir un camping

Vous pouvez ouvrir un camping ou en reprendre un qui a déjà été exploité auparavant. L’avantage de la reprise est de pouvoir profiter d’un camping déjà aménagé. S’il s’agit d’un camping ayant connu un succès, vous profitez directement de sa réputation. Ainsi, vous maintenez ses anciens clients et vous pouvez améliorer vos services pour en attirer de nouveaux. Informez-vous auprès de l’ancien propriétaire en ce qui concerne le chiffre d’affaires, les recettes, le taux d’occupation, etc. Cela vous permet d’avoir un aperçu de la rentabilité de votre camping.
Pour votre information, vous devez toujours obtenir l’autorisation de la personne morale ou physique qui dispose de la jouissance du sol avant d’aménager votre camping. Par ailleurs, notez qu’il est interdit d’aménager votre camping dans les endroits suivants : les routes, les voies classées publiques, les bordures de mer, les réserves naturelles, etc. Renseignez-vous au préalable et suffisamment sur toutes les réglementations en vigueur concernant le camping.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench